Mode d'emploi de "Composition n°1"

Le lecteur est prié de battre ces pages comme un jeu de cartes. De couper, s'il le désire, de la main gauche, comme chez une cartomancienne.

L'ordre dans lequel les feuillets sortiront du jeu orientera le destin de X.

Car le temps et l'ordre des événements règlent la vie plus que la nature de ces événements.

Certes, il est un cadre qu'impose l'Histoire : la présence d'un homme dans le maquis, son passage dans les troupes d'occupation en Allemagne appartiennent à une époque déterminée. De même, les faits qui ont marqué son enfance ne peuvent se présenter comme ceux qu'il a vécus à l'âge adulte.

Mais il n'est pas indifférent de savoir s'il a rencontré sa maîtresse, Dagmar, avant ou après son mariage ; s'il a abusé de la petite Helga au temps de son adolescence ou de sa maturité ; si le vol, dont il s'est rendu coupable, a eu lieu sous le couvert de la Résistance ou dans des temps moins troublés ; si l'accident dont il a été victime est sans rapport avec le vol - ou le viol - ou s'il est survenu pendant la fuite.

De l'enchaînement des circonstances, dépend que l'histoire finisse bien ou mal.

Une vie se compose d'éléments multiples. Mais le nombre des compositions possibles est infini.

Marc SAPORTA