Une ellipse narrative permet au narrateur de passer volontairement sous silence certains épisodes de l’histoire. En grammaire, une ellipse désigne la disparition d’un mot ou d’un groupe de mots. En rhétorique, l’ellipse est une figure microstructurale de construction.