Le récit interactif est encore une activité expérimentale dont les conventions d’écriture et de lecture sont en cours de constitution. Il suppose, dans le cadre d’une définition provisoire :
- la présence d’une succession d’événements constituant une histoire (par rapport à une attention portée exclusivement sur le jeu sur le signifiant comme dans l’écriture poétique) ;
- que le mode de représentation principal de cette histoire soit une narration (par rapport au jeu dramatique) ;
- que ce récit soit interactif, c’est-à-dire qu’il comporte une forme de programmation informatique, plus ou moins ouverte, des interventions matérielles de l’utilisateur.