Introduction

Le but de l'exposé

Il s'agit des notions de base des sciences de l'information et de la commande qui se trouvent au coeur de la révolution technique contemporaine.
Ce sont ces notions qui devraient faire partie de tous les programmes scolaires depuis l'enseignement primaire afin de permettre à tous les humains de maîtriser l'univers technique d'aujourd'hui et de demain.

Une grande aventure humaine, la conquète de l'intelligence artificielle

Contrairement à une idée encore répandue, l'informatique n'est pas née subitement aux USA pendant la seconde guerre mondiale. Elle est l'aboutissement actuel de millénaires de progrès, de découvertes, elle est la continuation d'une démarche qui remonte à l'origine de l'humanité mais il est aussi vrai qu'elle constitue une rupture fondamentale dans l'histoire des civilisations, souvent jugée aussi importante que la maîtrise du feu ou la domestication des animaux.

Nous allons d'abord mettre en évidence la nature de cette révolution, Quelle nouvelle découverte essentielle se trouve au coeur de cette révolution. Ce qui nous permettra d'en mesurer l'importance et les conséquences sociales et culturelles actuelles, potentielles, prévisibles dans la mesure où elle change radicalement les relations des humains entre eux ainsi qu'au travail, au monde.

L'ordinateur, qui est aujourd'hui le système artificiel intelligent le plus répandu, résulte de deux grandes rencontres entre trois histoires millénaires :

Les deux grandes rencontres furent :

Une histoire vivante

L'histoire de l'Informatique s'enrichit de jour en jour. Des inventeurs méconnus sont encore parfois découverts, des documents retrouvés, des antériorités prouvées, des erreurs rectifiées. Des asso-ciations, des congrès, des revues spécialisées font régulièrement le point.
Mentionnons les Annals on the History of Computing dirigées par John LEE et, se tenant en France, les célèbres congrès internationaux d'histoire de l'Informatique (Grenoble 1988, Paris 1990, Sophia-Antipolis 1993, Rennes en 1995 et Toulouse en 1998) qui n'ont pas d'équivalent ailleurs.
D'importants musées spécialisés ont été créés ces dernières années ou sont en voie de constitution (Boston, Grenoble, etc.). Toutefois de grands musées scientifiques et techniques ont de très riches collections, en particulier le Conservatoire National des Arts & Métiers à Paris, le Science Museum de South Kensington à Londres, le musée technique de Vienne à Schönbrunn, la Smithsonian Institution à Washington.

Par ailleurs l'histoire de l'informatique met en lumière des notions historiques fondamentales. Les relations entre science, technique, travail, civilisation, idéologie. On peut mesurer avec exactitude l'évolution intellectuelle d'une génération à l'autre, l'existence objective d'un progrés dans l'appropriation collective des techniques et la compréhension des notions scientifiques qui les fondent. Il convient évidemment de mesurer l'importance d'une découverte en la situant dans le contexte scientifique et culturel à l'époque de son apparition.

Les conséquences sociales, culturelles, familiales.

Bien entendu, à la lumière du passé on examinera à partir de l'état actuel de la science les perspectives actuellement réalistes de développement de cette grande aventure humaine qu'est l'intelligence artificielle ainsi que les transformations profondes de la société, du travail, de la culture, de la création, de l'enseignement, de la famille, des valeurs morales qui pourront caractériser ce qu'on considère en général comme une ère nouvelle sous des dénominations diverses (révolution nootique, informationnelle, de l'intelligence, etc.). Un consensus semble se dégager de la part d'auteurs d'horizons très divers sur un ensemble de traits communs que nous analyserons. On constatera que ce changement profond des bases matérielles de la société conduit certaines utopies anciennes à apparaître réalistes aujourd'hui.
Si, sur des exemples concrets vécus nous montrerons la pertinence des traits de cette révolution, nous nous situerons à une échelle historique qui fera abstraction des turbulences actuelles d'une fin d'époque.

Bibliographie

Dans chaque partie traitée nous mentionnerons les ouvrages qui donneraient toutes les informations complémentaires.
Toutefois deux ouvrages de référence peuvent agréablement figurer dans toute bibliothèque :

GILLE Bertrand - Histoire des Techniques - Paris, Gallimard (Encyclopédie de la Pléïade), 1978.

et surtout :

IFRAH Georges - Histoire Universelle des Chiffres - Paris, Laffont (Bouquins), 1994.