:19.56/ Madame

Madame est allongée sur le canapé. Elle a choisi de regarder un documentaire sur la vie active d'une Pétula qu'elle voudrait flinguer à bout portant.

La Pétula siliconée en question avoue d'un air blasé, ses faux cils papillonnant, qu'elle est très très heureuse: 6 fois, elle s'est mariée.

A l'instant, elle a rendez-vous avec un milliardaire chinois
qui serait intéressé par l'achat de l'une de ses villas de luxe situées vaguement dans les parcs de
True Hill.

Prise d'un fou-rire coquet
(ses
dents sont parfaitement blanchies), la pétulante Pétula se vante que ses faux ongles
se trompent de touches sur la machine à calculer: elle n'arrive pas à trouver le prix ni la configuration de cette propriété dans laquelle elle a pourtant habité avec son premier mari.

De mémoire d'idiote, elle parvient à se souvenir de
1 piscines,
13 cheminées,
5 cuisines,
1 bar de nuit avec ring de danse.

Elle précise que son agence immobilière, basée à True Hill, a désormais comme client (hélas, on peut le regretter, dit-elle d'un air entendu), des gens de race non blanche.


Et sur ce, elle enfile son petit popotin lifté dans une décapotable
rouge dont la carrosserie reflète des palmiers roses & bleus.