:19.56/ Monsieur

Claque la portière de la petite TOYATA lov, et voici Monsieur, revenant d'une dure journée de labeur. Son apparence jeune est si fringuante: il porte un costume métal (une nouvelle matière textile qui ne se repasse pas), son pantalon étui s'arrête aux chevilles (le dernier chic). Il pose son bureau valise sur le capot, dénoue sa cravate à rayures verticales. Il cherche les clefs de son appartement, regarde sa montre, hop, vite.

Il court. La rapidité performante de ses enjambées lui permettent de traverser d'une traite le parking du centre commercial où il vient avec savoir-faire de se garer.

Fort de son ambition de rentrer chez lui pour ne pas rater le journal télévisé de 20H00 où Kadhafi doit faire une déclaration terrifiante, il tourne exactement à l'angle d'une série de 3 pompes à essence modernes (entièrement automatisées). D'un regard droite gauche vif alerte, il évalue le danger et le voici qui traverse la R.N. hors zone de sécurité.

Quelle belle maîtrise du danger: ce soir encore, Monsieur sain et sauf, atteint en un temps record le B1-Emeraude en direction du ét.3/porte fd.