DEA Enjeux Sociaux et Technologies de la Communication

Co-habilité par l'Université Paris 8 et le Conservatoire National des Arts et Métiers


Responsable: Claude BALTZ
Secrétariat : salle A 168, tél. : 01 49 40 67 58 ou 01 49 40 65 66, courriel : hyper@hymedia.univ-paris8.fr

 


ORIENTATION GÉNÉRALE DE LA FORMATION

Le DEA est un diplôme de RECHERCHE pluridisciplinaire consacré aux technologies de l'information et de la communication (TIC) et, plus précisément : leur épistémologie, l'analyse de leur impact social, la conception de nouveaux produits et services. Il est proposé selon quatre options :

Ces options (détaillées ci-dessous) correspondent à des équipes d'enseignement et de recherche distinctes mais en relation étroite. C'est ainsi que CAM est plus orientée vers la conception technologique, MSA vers les sciences sociales, 2C2M et RIS se tenant plus particulièrement sur le versant de la médiation technologique et de la création multimédia.

NB : dans cette brochure, vous trouverez les règles valant pour toutes les options. Les secrétariats de chaque option tiennent à votre disposition l'ensemble des exigences propres à chacune.

 

UNE OUVERTURE PLURIDISCIPLINAIRE ET FONDAMENTALE

Ce diplôme s'inscrit de plein pied dans le champ théorique des Sciences de l'information et de la communication. L'ensemble des enseignements proposés permet ainsi d'ouvrir à plusieurs sensibilités, artistique, culturelle, sociologique, technologique, dans une perspective doublement pluridisciplinaire


UNE PERSPECTIVE PROFESSIONNELLE CENTRÉE SUR LA RECHERCHE

L'organisation d'un enseignement de 3° cycle portant sur les systèmes multimédia, la communication, la documentation, ainsi que leurs problèmes sociaux et techniques répond à une demande professionnelle croissante de réalisations et d'applications originales s'appuyant sur les technologies d'information et de communication (TIC) ainsi que sur l'analyse de leurs impacts sociaux, économiques et culturels.

De nombreuses formations existent déjà, répondant à certains aspects de ce nouveau secteur d'activité. Mais ce sont encore le plus souvent des formations courtes (Bac + 2) ou de spécialisation technique et peu d'entre elles sont dynamisées par un rapport à la recherche théorique et pratique qui fait à plus d'un titre l'originalité du présent DEA. S'il débouche à titre principal, en effet, sur la préparation d'une thèse universitaire, la recherche en milieu professionnel se trouve également concernée, du fait des perspectives de développement continu apparemment ouvertes par les TIC.

Le domaine des TIC se situant au carrefour de nombreuses technologies, il est demandeur de nouvelles formes de travail reposant sur une coopération entre créatifs et spécialistes de multiples domaines : informatique, arts plastiques, ergonomie, documentation, communication.. Il se développe en répondant en permanence à des problèmes nouveaux, technologiques et sociaux, et en posant également par là de nouveaux problèmes à l'en-semble de la société. La recherche, son sens, ses technologies, son fonctionnement, ses effets, y jouent donc un rôle fondamental, qu'elle s'exerce par la suite dans un contexte professionnel ou universitaire.

En croisant démarche technologique et ouverture théorique, le DEA vise donc à développer une direction de recherche et donner ainsi une compétence originale à des étudiants qui seront amenés à participer à des équipes pluridisciplinaires confrontées à des projets complexes.

Le domaine d'ensemble ainsi ouvert, théorique et professionnel, est très vaste, repris plus spécifiquement par chacune des options du diplôme :


CONDITIONS D'ACCÈS

Orienté vers la recherche, le DEA constitue la première année de la formation doctorale, la base d'un projet de thèse. La volonté d'avancer une recherche personnelle doit être la motivation première de votre demande d'inscription.

Vous devez être titulaire d'une maîtrise ou de son équivalent (la nature de la maîtrise et les dérogations éventuelles dépendent de l'option choisie).

Vous devez présenter dans les délais requis un dossier de candidature (cf. ci-dessous) qui démontre que vous avez une compétence académique dans l'un des domaines couverts par l'option choisie, ainsi qu'une connaissance préalable des techniques nécessaires à la réalisation de votre projet.

Le DEA accueille des professionnels.


DOSSIER DE CANDIDATURE

Votre dossier devra impérativement comporter :

- un curriculum vitæ ;
- une lettre de motivation, faisant apparaître clairement, dans l'en-tête, la mention de l'option que vous avez choisie ;
- un projet personnel de recherche précis, de 8 à 10 feuilles dactylographiées (NB : l'absence d'un tel projet entraînera le rejet de la demande) ;
- pour les étudiants titulaires d'une maîtrise délivrée par une université française : la photocopie de votre diplôme ;
- pour les étudiants titulaires d'un autre diplôme (au minimum Bac + 4) obtenu en France ou dans un pays étranger : la photocopie de votre diplôme et la photocopie de feuilles de notes ou de certificats de scolarité, justifiant d'au moins quatre années d'études après le Bac ;

pour les diplômes obtenus à l'étranger, joindre à tous les documents fournis leur traduction en français, effectuée par un traducteur assermenté en France (si la traduction a été effectuée par un traducteur étranger, vous avez la possibilité de la faire officialiser par l'ambassade de France de votre pays d'origine).

- la photocopie de votre pièce d'identité ;
- deux photographies d'identité récentes ;
- deux enveloppes timbrées au tarif normal, libellées à vos nom et adresse ;
- une enveloppe au format de votre dossier de candidature, dûment affranchie, libellée à vos nom et adresse, si vous souhaitez la réexpédition de ce dossier en cas de refus.

Le dossier doit parvenir impérativement avant le 10 septembre 2004 à l'adresse suivante :

Université Paris 8, DEA ESTC
boite 70 (département Hypermédias, salle A 168)
2 rue de la Liberté 93526 Saint Denis

Si le jury d'admission le juge utile, des entretiens auront lieu fin septembre 2004. Les admissions définitives seront notifiées au plus tard le 1er octobre. Votre admission en DEA, signée par le responsable, sera exigée par les services administratifs de l'université.

Les cours commenceront à partir du 6 octobre. Notez que les soutenances de mémoire de l'année 2003-2004 auront lieu les 1er et 2 octobre et que vous pouvez utilement y assister pour saisir au plus tôt la logique du diplôme.



DÉROULEMENT DES ÉTUDES

La scolarité du DEA est d'une année à temps plein. Dans certains cas exceptionnels et dûment justifiés, une deuxième année peut être accordée.

Au moment de votre admission, votre choix d'option est validé et un directeur de recherche vous est proposé (vous pouvez éventuellement en changer). Celui-ci vous conseillera dans le choix de vos cours et séminaires. La validation de cours ou séminaires d'une autre option que l'option choisie est possible, sous réserve de l'approbation préalable du responsable de l'option choisie.

Un mémoire académique terminal d'une centaine de pages maximum présentera votre problématique, un premier développement de votre recherche, ainsi que le panorama bibliographique approprié. Il est soutenu en septembre de l'année suivant l'inscription, devant un jury d'enseignants et de chercheurs du domaine.

Le rôle de votre directeur de recherche est primordial : il vous aide à affiner votre sujet de recherche en fonction du projet déposé, vous conseille dans le déroulement de votre travail et dans l'élaboration de votre mémoire.

Dates à retenir :

- les candidats à une allocation de recherche devront impérativement se faire connaître au secrétariat avant le 31 janvier 2005.
- fin janvier : vous remettez à votre directeur de mémoire un premier plan détaillé de votre projet (5 à 6 feuilles)
- début mars : premier état de la recherche (une vingtaine de feuilles)
- fin août au plus tard : version complète du mémoire (avant révision éventuelle par votre directeur) ainsi que, le cas échéant, des produits qui l'accompagnent (logiciels, vidéos, etc.).

NB : les informations relatives au fonctionnement d'ensemble du DEA sont disponibles au secrétariat (A 168) ou sur son tableau d'affichage ; pour celles relatives aux options, veuillez vous référer aux secrétariats concernés (cf. ci-dessous).

 

CURSUS D'ENSEIGNEMENT

Sa durée annuelle est de 150 h. Les cours et séminaires sont regroupés principalement sur le premier semestre, de façon à libérer le second pour l'élaboration du mémoire.

Tronc commun

Il permet la circulation de la logique d'ensemble du DEA, ainsi que la mise en commun des expériences théoriques et techniques des enseignants, des professionnels et des étudiants. Les séances ont lieu le lundi au CNAM.

Enseignements optionnels (112,5 h.)

OPTION CRÉATION ET COMMUNICATION MULTIMÉDIAS

Responsable: Jean Clément
Secrétariat : salle A 168, tél. : 01 49 40 67 58, courriel : jclement@magic.fr


ORIENTATION

L'option 2C2M explore de nouvelles formes d'analyse et d'expression au carrefour de nombreuses technologies ( informatique, vidéo, son, photographie, cinéma, génération automatique, édition multimédia, etc.) mais aussi les nouvelles médiations technologiques qui se mettent en place dans les savoirs, la production, la consommation, les loisirs, etc. Sont donc ainsi accueillis des travaux relevant aussi bien de la conception et la mise en œuvre de nouveaux produits et services que des méthodes et outils permettant de les concrétiser.

L'option se situe dans une situation médiate : une connaissance technologique suffisante y est requise, sans qu'il soit indispensable d'être un technicien (en informatique, télécommunication, biologie, etc..); en sens inverse, si l'ouverture aux questionnements des sciences humaines et sociales est nécessaire, ce n'est pas au sens habituel visant à élaborer des discours sur les objets technologiques : c'est bien plutôt l'analyse des structures informationnelles sous-jacentes qu'il s'agit d'opérer à travers les usages sociaux, avant de pouvoir déboucher sur une mise en œuvre technologique. Les nouvelles problématiques de la société d'information ouvrent ainsi un vaste ensemble de directions de recherche :


ACCÈS

Toutes les maîtrises qui touchent à la spécialité sont admises : Informatique, MST Hyperdocuments Multimédia, Sciences du langage, etc.…

EXEMPLES DE SÉMINAIRES

Méthodologie : Claude Baltz
Cyberculture : Claude Baltz
Hypermédiatisation, Jean-Pierre BALPE
Compréhension automatique de textes, Gilles BERNARD
Bases de données sémantiques, Jean-Marc LEPERS
Vers une épistémologie des hypertextes, Jean CLÉMENT
Projets éditoriaux, Jean-Noël DARDE
Communication et écritures hypermédiatiques, Patrick CURRAN
Cybernétique des réseaux neuromimétiques (pour informaticiens), G. BERNARD
Systèmes et modèles hypermédiatiques, Imad SALEH
Interculturalité numérique, Ghislaine AZEMARD

DIRECTIONS DE MÉMOIRE

Jean-Pierre BALPE, Université Paris 8
Génération automatique de textes, traitement automatique du langage naturel, hypertextualisation
Gilles BERNARD, Université Paris 8 :
Représentation des connaissances linguistiques, sémantique, objets, intelligence artificielle ; catégorisation automatique et hypertextualisation, réseaux neuromimétiques, dictionnaires, langage naturel
Jean CLÉMENT, Université Paris 8 :
Fiction interactive, édition électronique de textes littéraires, conception d'hypertextes
Patrick CURRAN, Université Paris 8 :
Anthropologie de la communication, dispositifs artistiques d'hybridation réel-virtuel, conception et programmation d'hypermédia)
Jean Noël DARDE , Université Paris 8 :
Travaux sur corpus : conception des projets ; études et analyses des contenus
Jean-Marc LEPERS, Université Paris 8 :
Programmation d'hypertextes et de bases de données conceptuels, réseaux étendus, anthropologie de la communication
Jean-Paul MAZEAU, Université Paris 8 :
Réalité virtuelle
François MELLET, Université Paris 8 :
Ingénierie pédagogique et enseignement assisté par ordinateur, innovation sociale et institutions
Imad SALEH, Université Paris8 :
Gestion de liens, de nœuds, de documents, modèles hypertextuels, interfaces, navigation, interrogation.
Ghislaine AZEMARD, Université Paris 8 :
Interculturalité numérique, édition et création multi support
Fabrice PAPY :
Ingénierie des connaissances

OPTION RÉSEAUX D'INFORMATION, RÉSEAUX SOCIAUX

Responsable: Fabrice PAPY
Secrétariat : salle A170, tél. : 01 49 40 64 17, courriel : mathe@hymedia.univ-paris8 fr


ORIENTATION

Cette option concerne ceux qui souhaitent approfondir les moyens d'analyser le statut et les usages de l'information dans le fonctionnement des organisations : essentiellement entreprises et administrations mais également groupes sociaux, quelles qu'en soient la nature ou la dimension, jusqu'à et, y compris, la société dite d' "information" dans toute sa généralité.
L'originalité de cette option est d'adopter le point de vue de la "documentation" mais dans une dynamique d'ouverture du concept et de ses traductions professionnelles. L' "information" de 1a tradition documentaire est en effet remise en cause par plusieurs phénomènes dont la convergence dessine un champ de recherche vaste et complexe, dont voici quelques éléments :

ACCÈS

Les étudiants de l'option Documentation doivent posséder à titre principal un diplôme de documentation. Cependant les candidatures d'étudiants titulaires de diplômes de disciplines connexes (communication, informatique, etc.) peuvent également être admises après examen du dossier.

SÉMINAIRES

Cyberculture , Claude BALTZ
Méthodologie de la recherche, Claude BALTZ
Problématiques de la société d'information, Claude BALTZ
Processus cognitifs et information, Annette CATTENAT, Brigitte CHEVALIER, Gérard PAUL, Fabrice PAPY
Images, réseaux et multimédia, Henri HUDRISIER, Christine POITEVIN, Isabelle WERTEL-FOURNIER
Un séminaire doit obligatoirement être pris parmi ceux de l'option Hypertexte Hypermédia (sous réserve de l'accord du directeur de recherche et du responsable de l'option Documentation).

DIRECTEURS DE RECHERCHE

Claude BALTZ, Université Paris 8
Épistémologie de l'information et de la communication, réseaux et société d'information, "culture informationnelle"
Annette CATTENAT, Université Paris 8
Langages documentaires, sémantique, représentation des connaissances, bases de données
Brigitte CHEVALIER, Université Paris 8
Neurosciences et traitement de l'information, didactique
Henri HUDRISIER, Université Paris 8
Image, information multimédia et stratégies de patrimoine culturel
Fabrice PAPY, Université Paris 8
Ingénierie des connaissances
Gérard PAUL, Université Paris 8
Sémantique, représentation des connaissances, bases de données, systèmes d'information
Christine POITEVIN, Université Paris 8
Environnement juridique de l'information, droit et pratique documentaire, droit du multimédia
Isabelle WERTEL-FOURNIER, Université Paris 8
Évaluation des systèmes de représentation et conception d'outils de visualisation et de navigation documentaire


OPTION CONCEPTION DES APPLICATIONS MULTIMÉDIAS

Responsable: Stéphane NATKIN
Secrétariat : CNAM, tél. : 01.40.27.25.83, 01.40.27.22 47, courriel : farinone@cnam.fr

L'option Conception des Applications Multimédia a pour objet l'apprentissage des concepts, des méthodes et des outils qui sont employés dans la spécification et le développement des systèmes multimédia (Édition en et hors ligne, installations artistiques, environnement de travail coopératifs, jeux...).

Cette option est ouverte aux candidats ayant une formation dans un des domaines du multimédia (audiovisuel, informatique, son , image...) et ayant des connaissances et une pratique de la programmation. Elle constitue une spécialisation par rapport à une formation de base, une initiation au travail et à la recherche dans un environnement multidisciplinaire.

COURS OBLIGATOIRES

Fondements du multimédia, S. Natkin (CNAM)
Programmation multimédia, J.M. Farinone (CNAM)
Traitement du son, F. Dechelle (IRCAM), C. Le Prado (Compositeur/CEDRIC)
Images de synthèse, P. Cubaud, D. Vodislav (CNAM
Atelier multimédia
Réseaux pour le multimédia, E. Gressier (CNAM)

Séminaires au choix :

Art et multimédia, X, S. Natkin (CNAM), et invités
Conception multimédia, X. Castellani, J.M. Farinone, S. Natkin (CNAM)
Son et interactivité, M.H. Serra (IRCAM)
Interfaces graphiques avancées
P. Cubaud, A. Topol, D. Vodislav (CNAM)

Les élèves devront en outre participer à la réalisation d'un projet de groupe d'édition multimédia.

DIRECTEURS DE RECHERCHE

X Castellani, Professeur IIE/CNAM, J.M. Farinone, MdC, CNAM, Spécifcations, Langages, EAD,
P. Cubaud, MdC, CNAM, Images de Synthèse, Bibliothèque Virtuelles
E. Gressier, MdC, CNAM, Réseaux et Architectures
S. Natkin, professeur, Directeur du CEDRIC, Son et Image, Sécurité, travail coopératif
D. Vodislav, MdC, CNAM, Programmation graphique, BdD
C. Le Prado Compositeur, F. Dechelle, M.H Serra (IRCAM), Son

 

OPTION MÉDIAS ET STRATÉGIES DES ACTEURS

Responsable: Armand MATTELART
Secrétariat : A333. tél.: 0149 40 66 57. courriel : gb@univ-paris8.fr


Cette option a pour vocation de fournir aux étudiants les outils conceptuels et méthodologiques nécessaires pour comprendre tous les aspects du champ des média. Ce champ, au centre du fonctionnement de nos sociétés affecte de plus en plus leur évolution. L'histoire, les sciences politiques, la sociologie, l'économie, l'anthropologie, le droit, les sciences du langage, les sciences cognitives, la sémiotique sont sollicitées afin d'analyser les accélérations du changement social dues à la diffusion des techniques de communication et les tensions, voire des décalages entre l'offre des médias et la demande sociale.

Aujourd'hui, le domaine des médias ne peut pas être abordé hors d'une perspective internationale, aussi bien en termes de problématique (recherche et réflexion encadrées par une démarche comparative internationale) qu'en terme opérationnel de coopération (échanges internationaux étudiants et enseignants).

Il s'agit de former des chercheurs, futurs responsables capables de mener une réflexion stratégique globale sur les enjeux du secteur des médias dans leur rapport à la société, et d'analyser leur évolution.

DÉBOUCHÉS

Outre les débouchés académiques, cette option vise la formation de responsables d'études qui auront à définir des stratégies de communication prospectives dans divers secteurs :

ACCÈS


SÉMINAIRE ET ENSEIGNEMENTS

Le domaine des médias, ainsi envisagé, appelle un montage institutionnel à la fois souple et ouvert qui associe les compétences d'institutions d'enseignement supérieur et de recherche et d'organismes plus proches de l'univers professionnel.

En plus du Tronc Commun, les étudiants de l'option Médias et stratégies des acteurs doivent suivre 75 heures d'enseignement : Les thèmes abordés sont :

o Histoire contemporaine des théories de la communication
o L'espace public international de l'information
o Les industries culturelles
o De l'analyse des discours médiatiques à la question de la réception
o Questions au modèle français de télévision

ÉQUIPES D'ACCUEIL

CEMTI : (Centre d'étude sur les Médias, les technologies et l'internationalisation), équipe d'accueil Université de Paris 8., comprenant

- le GREDAC (Groupe de recherche d'études sur les dispositifs, les acteurs de la communication),
- le GRAME (Groupe de recherche sur l'apprentissage des médias et l'éducation), Université Paris 8
INA, Département Recherche et Inathèque. Histoire de la télévision, programmation, déréglementation pratique, théorie des techniques d'archivage et des outils de consultation et d'analyse d'émissions de radio et de télévision.

LLE (Laboratoire de Langage Électronique), CNAM Paris.

MSH Paris Nord.

DIRECTEURS DE RECHERCHE

Philippe BOUQUILLION, Université Paris 8
Suzanne DE CHEVEIGNE. CNRS, Laboratoire Communication et Politique
Janine DELATTE , université Paris 8
Gilles DELAVAUD, Université Paris 8
Thierry LANCIEN, Université Paris 8
Armand MATTELART, Université Paris 8
Marie THONON, Université Paris 8
Patricio TUPPER, Université Paris 8