Einstein 4


Ces trois séquences d'événements ont toutes lieu simultanément. Car dans ce monde-là, le temps possède trois dimensions, comme l'espace. De même qu'un objet peut se mouvoir dans trois directions perpendiculaires, l'horizontale, la verticale et la longitudinale, un objet peut appartenir à trois avenirs perpendiculaires. Chaque avenir se meut dans une direction du temps différente. Chaque avenir est réel. À chaque moment décisif, qu'il s'agisse d'aller rendre visite à une femme à Fribourg ou d'acheter un nouveau manteau, le monde se divise en trois, chacun de ces trois mondes contenant les mêmes gens, mais avec des destins différents. Le temps recèle une infinité de mondes.
Certains font peu de cas des décisions, arguant que toutes celles qui sont possibles seront prises. Dans un tel monde, comment pourrait-on être responsable de ses actes? D'autres soutiennent que chaque décision doit être mûrement réfléchie et assumée, que sans responsabilité c'est le chaos. Ces êtres-là sont satisfaits de vivre dans des mondes contradictoires, à condition de connaître la raison de chacun d'eux.

Alan Lightman, Quand Einstein rêvait , Robert Laffont, 1993, p.16-19

Table des matières