Les origines de Xanadu

"Je travaille depuis vingt-cinq ans sur différents projets, tous fondés sur le principe de l'hypertexte et tous appellés Xanadu. C'était le nom de l'un des palais de l'empereur mongol Ku Blai Khan, près de Pékin. Dans l'une de ses oeuvres, le poète anglais Samuel Coleridge se sert du nom Xanadu pour en faire le symbole de la créativité et de l'inspiration romantique. Mais Coleridge dit aussi qu'il a oublié une partie de l'histoire. Xanadu devient donc le symbole du conflit entre l'esprit de l'artiste et les problèmes apportés par le monde extérieur, qui lui font oublier son oeuvre. Pour moi, Xanadu est le lieu par excellence de la création artistique et le palais magique de la mémoire, où plus rien n'est jamais oublié".

Le Monde du 31/04/96

Retour