Le nouveau projet Xanadu

"Le nouveau projet Xanadu sur lequel je travaille actuellement, se construit autour de Netscape et du World Wide Web. Il possédera un mécanisme que j'ai baptisé la transclusion, et qui permettra à un document d'être à plusieurs endroits simultanément. Un même paragraphe, ou une même illustration, pourra se trouver dans plusieurs contextes. Il ne s'agira pas de copies, mais d'un original unique: lorsqu'on créera un lien avec ce document dans un environnement donné, on retrouvera ce lien dans tous les autres contextes. Le document ne sera donc pas duppliqué, mais "transclus" (transcluded), c'est à dire inclus simultanément dans divers environnements. Le lien et la transclusion sont les deux facettes du nouvel hypertexte qui va bientôt voir le jour. On aura un viewer ("visualiseur"), qui montrera côte à côte le même document dans ses différents environnements. On pourra ainsi appréhender tout l'éventail de sens possibles, selon le contexte.

- On risque de lire plusieurs fois le même texte...

- Bien sûr, mais sa signification sera différente à chaque fois, car le contexte aura changé. Le lecteur lui aussi aura changé, il sera plus savant sur le sujet, il en tirera donc un nouveau bénéfice. D'ailleurs il ne faut pas que les textes changent sans arrêt. Le monde de l'écrit doit rester constant, afin que le lecteur qui, lui, change avec le temps, conserve des points de epère. Pour mieux faire comprendre mon nouveau système, je vais bientôt écrire sur le Web une série d'essais "transclusifs", qui auront tous des paragraphes et des commentaires en commun. Ce sera la naissance de la "littérature transclusive", une nouvelle forme d'expression artistique dont j'aimerais être l'un des pionniers... Parfois je me prends our un nouvel Orson Wells [NDLR: le palais de Citizen Kane s'appelait, lui aussi, Xanadu], ou pour Walt Disney.

En 1995, avec l'explosion de Web, le principe de Xanadu a commencé à se répandre par le monde. Le jour où le Web sera complètement en hypermédia et qu'il aura incorporé la transclusion, il sera enfin devenu Xanadu".

Interview au Monde du 31 mars 1996

Retour