Incendie 3


Je me suis trouvé presque immédiatement devant cette difficulté, aux toutes premières lignes écrites, qui sont maintenant reproduites dans l'"Avertissement" de l'ouvrage. J'avais écrit, je vous le rappelle:
"Le Grand Incendie de Londres..."; et aussitôt il y avait deux suites possibles: ou bien:
"aurait eu une place singulière dans la construction d'ensemble, distinct du Projet quoique s'y insérant..."; ou bien:
"tel était le titre qui s'était imposé à moi depuis un rêve, peu de temps après la décision vitale qui m'avait conduit à concevoir le Projet...".
En choisissant la première comme voie principale j'ai voulu, au moins, signaler la seconde; je me suis engagé un instant dans la seconde, c'est à dire que j'ai ouvert une parenthèse, d'intention explicative, et aussitôt je me suis arrêté. Car il s'agissait d'une véritable bifurcation: sur la branche première, je m'engageais dans ce en quoi je me suis engagé: je racontais comment le Grand Incendie de Londres est devenu ce qu'il essaie d'être maintenant, à cause de l'évidence du désastre du Projet.

Table des matières