| sommaire | littérature et informatique | Jean Clément | Cours du 13/1/99 |

Description du fonctionnement du logiciel Roman: suite


On étudie dans ce cours le fonctionnement du logiciel de génération automatique Roman

Vecteur d'inférence de la base Roman

Quelques critères suffisent pour éliminer les plus grosses incohérences.

Vecteur d'inférence de la base Roman

Sélection des phrases

Comment le programme sélectionne les phrases.

Types de règles

Ces règles régissent le choix par la machine des phrases candidates à la succession d'une phrase.
Règle d'attirance: une phrase est sélectionnée si la valeur de ses attributs est égale à celle de la phrase à laquelle elle succède. On recherche de cette façon des phrases dont la teneur sémantique est la même.
Règle de proximité: la proximité est définie par le programme. Si l'écart entre les valeurs des attributs n'est pas supérieur à une valeur donnée, alors les phrases sont considérées comme compatibles.
Règle d'exclusion: une phrase sera retenue si la valeur de ses attributs est différente de celle de la phrase précédente.
Règle d'inférence: elle permet de procéder par inférence d'un ensemble de conditions (opérateurs booléens si... alors).
Il existait une version paramétrable du logiciel, dans laquelle le lecteur choisissait sa base de données.
top

Compatibilité et répétition

Comment éviter la répétition et la monotonie tout en maintenant une cohérence textuelle ?

Utilisation d'un vecteur témoin
La compatibilité est recherchée non pas avec la phrase de départ mais seulement avec la phrase qui précède. Cela permet une évolution dynamique du texte. Cependant des problèmes de compatibilité demeurent, on obtient parfois des incongruités sémantiques. On utilise un vecteur témoin; c'est un vecteur neutre qui prendra les valeurs des attributs de la première phrase. Il garde en mémoire les valeurs tirées par chaque phrase. On compare les différentes phrases candidates à la succession au vecteur témoin. Le problème est que, le vecteur témoin se saturant rapidement, plus on avance et moins on trouvera de phrases compatibles. Le vecteur témoin concilie les 2 méthodes de compatibilité locale et globale, ce qui permet d'avoir de la cohérence et du dynamisme. On peut aussi initialiser le vecteur témoin avec des valeurs que l'on choisit. Il est tentant de multiplier les critères de choix, mais cela réduit considérablement les possibilités. Il ne faut donc mieux pas trop circonstancier les choix.
top

Excursus: le logiciel ELIZA

Ancêtre de la génération automatique. C'est un logiciel écrit en LISP, qui simule un entretien entre un psychiatre (la machine) et son client (l'utilisateur). Modèle du dialogue thérapeutique.
Voir David Lodge, Small world
top