Umberto Eco a déjà signalé dans " La production des signes " - Ed. Poche-biblio-essais n°4152 Paris 1992,1976 - les tentatives inabouties de typologie du signe (Pierce n’a relevé que de 10 des 66 types prévus initialement). Umberto Eco considère comme une impasse de tenter de résoudre le débat de la différence entre les signes conventionnels et signes motivés (verbal et iconique)à des unités minimales dites " signes " et dont on pourrait faire une typologie. Il préfère évoquer l’idée d’une typologie des modes de production des signes, plus apteà son sensà rendre compte des " types d'activités productives ".

Résumé du livre sur le site du Groupe Ecritures Hypertextuelles de Jean Clément
[ http://hypermedia.univ-paris8.fr/Groupe/documents/eco-sign.html ]